Bienvenue sur le site perso de Niap.

Vous pouvez également visiter mon site professionnel: niap3d.com, studio de création graphique en Alsace.

Roulage du 20 et 21 juin à Lédenon, organisé par CGO

Vendredi 20 Juin

Ballersdorf (prononcez "Ba-l-air-ce-dor-feu) -> Lédenon = 600 km. La route est droite mais la pente est raide comme disait un ancien premier ministre, à tel point que les valeureux 58 cv de la Fiesta ont parfois du mal avec la remorque. 600 km d'autoroute c'est long à faire...

... moins à écrire heureusement! Arrivé au circuit vers 17 heures avec 120 L d'essence pour les motos, et autant de bière pour les soiffards qui m'accompagnent, on s'installe sur ce qui semble être la place VIP : à côté d'un arbre et d'une borne. On monte le campement rapidement, on mange 3 merguez (Big Up à Desouz, le merguez-O-phage) et le soir on fait un tour du circuit à pied, pour voir ce qui nous attend le lendemain.

Je l'avais fait l'an dernier, mais j'en gardais un autre souvenir, et les vidéos qu'on trouve sur internet ne rendent pas justice au tracé. C'est vallonné, varié, quelques virages sont en aveugles et la montée des stands fait un peu peur quand on est dans la cuvette. A pied on souffre et je me dis qu'avec la SV il faudra sortir les rames, si je veux atteindre le bout de la ligne droite !

Retour au campement, le grand parking est quasiment vide, mais certains trouvent quand même malin de venir s'installer à 10 cm de nous... les grands espaces font peur !

Samedi 21 Juin

Réveil vers 8h...

  • "On roule quand?"
  • "Je sais pas"
  • "Ca se passe comment?"
  • "Je sais pas"

Heureusement info paddock nous signale que CGO à un box -> inscription, récupération de l'autocollant et des horaires de la journée :

Matin : 2x30 min + 20 min à 12h40

Après-midi : 2x30 min

Premier roulage à 10h. Mon dernier roulage, il y a un mois, m'avait fait découvrir la technique de l'envole du Vautour d'Alsace et ruiné ma belle peinture de l'époque. Donc je roule en touriste. La première session est assez laborieuse. Il fait déjà chaud, il y a du monde en piste, et les groupe débutant n'est pas homogène. Ca va du débutant qui pose ses roues sur piste pour la premières fois aux gars qui connaissent le circuit mais ont peur de se prendre des vents dans les autres groupes. Première fois que je roule avec des Supercorsa (pro). Sympa comme pneu... je vois pas la différence avec des Power Race, mais je sûr que les vrais païlotes la sente.

Dans le groupe des débutants les marshalls font du bon boulot, montrent la piste à ceux qui veulent et laissent passer les autres. Ca monte, ça descend, c'est rigolo! A la 2e session le circlip du sélecteur se barre, c'est le seul problème du week-end. Merci à maître Youyou pour son bricolage qui m'évitera d'aller harceler les garagistes du coin pour un circlip.

Dimanche 22 Juin

Idem à samedi. Les dernières sessions de chaque journée étaient les meilleures pour moi. Peu de monde en piste donc beaucoup de tours tranquilles.

Dimanche soir : On range le campement et on part directement vers la mer. On s'arrête sur une petite route qui longe la grande bleue entre Palavas les flots et la Grande Motte.

Josk_first ramène des crèpes sauce tomate à la plage. Après le repas les pieds dans le sable, on décide de tous profiter de la mer. Tous? Non! Car un ingénieur résiste fièrement à l'appel du large ! Merci à maman Jijène d'avoir surveillé nos petites affaires.

La soirée se passait bien jusqu'à ce que nous décidions de partir. Nous nous sommes fait immédiatement agressé par une bande de voyous locaux avec des armes blanches. Nos assaillants sont nombreux et vifs, et nous n'avons d'autres choix que de battre en retraite. Le bilan de cette rixe : 47 piqûres de moustiques en 51 secondes.

On reprend l'autoroute pour remonter jusqu'à Avignon et s'arrêter à la première aire d'autoroute. On dort par terre entre les motos comme des kosovar.

Lundi 23 Juin

Retour en Alsace.

Bilan de la piste

J'ai toujours préféré les virages à droite, et j'avais un problème pour prendre de l'angle à gauche. J'ai enfin pu m'améliorer sur ce point ! L'organisation était bonne, les sessions ont toujours démarrées à temps et les commissaires de piste sont vigilants. Quand au circuit, il est MA-GNI-FI-QUE et plus sécurisé que certains autres sur lesquels j'ai pu rouler. Les dégagements sont énormes, la piste large.

Les phrases du week-end

  • "Vous avez pas un chalumeau?"
  • "Fait chaud"
  • "Tu roule en combien?"
  • "Ce soir, je vomis"
  • "Allez, on va mettre des autocollants sur la moto à JN"
  • "C'est de la merde ta béquille"
 

Suivez-moi sur Google+